NOUS Y SOMMES....

 

Nous y sommes.....Première terre des
Antilles, elle sera notre référence dans cette partie du Globe...

On est arrivé !.Est notre cri de victoire....L'équipage est heureux mais  pour ALEXIS et FLORIAN,

le voyage continue et ils pensent tout de suite embarquement....

Nous passons au bureau de la Marina faire notre entrée officielle, les emplacements sont sur pendille et l'aide des marineros nous permet de nous glisser au mieux dans l'emplacemet désigné,  il n'y a qu'un anneau pour s'accrocher à l'avant et  les marineros nous aide à passer l'amarre dans
l'anneau... Notre emplacement le 18, ponton 8 ou Michel MALINOVSKI , en l'honneur de la première route du rhum.

1978 : première édition

La première édition a été marquée par la disparition d'Alain Colas le 16 novembre 1978 avec le trimaran Manureva, ainsi que la victoire sur le fil de Michael Birch sur Olympus Photo qui a devancé Michel Malinovsky sur Kriter V de seulement 98 secondes : Olympus avait dépassé Kriter devant un public nombreux alors que les bateaux étaient quasiment en vue de la ligne d'arrivée après plus de vingt-trois jours de course.

Cette première édition symbolise le moment où les multicoques ont acquis une réelle suprématie face aux monocoques. Avant cette course, tous les bateaux couraient dans la même catégorie.

Très vite comme  après un  long voyage, nettoyage du bateau intérieur et extérieur.... Cependant je
n'aspire qu'à une chose  la douche....de l'eau à disposition en quantité....Le pied...Sur le bateau, l'eau nous est compté, la toilette est plutôt minimaliste...Alors là.... L'équipage va s'en donner à cœur joie.... Nous  sommes tous guillerets....Mais il y a aussi le lavage linge, j'y cours presque, le temps de savoir ou se situe la laverie de prendre les jetons nécessaire aux lavages,  il ne reste guère de linge à disposition d'autant que nous avons été à certains moments bien aspergé....

La journée passe vite....Il va falloir récupérer de la fatigue du voyage....

Nous sommes accueilli par nos voisins de ponton, et là, nous  allons déguster comme il se doit le ptit
punch et la façon de faire grâce à Joël, notre voisin sur son Bavaria MAELI... Il nous invite en compagnie de sa famille, sa fille, son gendre et ses petits enfants qui passent leurs derniers jours en
Guadeloupe avant de reprendre leurs habitudes de métropole dès ledeuxième soir de notre arrivée. Il nous donne des conseils sur les îles et leurs mouillages avant de repartir pour la Martinique ou il
est basé....Nous espérons lui rendre visite dès que possible....

Nos équipiers , réagissent Martinique, Martinique....Ils demandent au Capitaine du Maeli qui
regagne la Martinique seul  dans quatre jours alors alors.........Super, ils ont trouvé un embarquement, ils doivent descendre vers l'Argentine.... Pour eux tout se combine bien....

Nous allons au devant des autres équipages, nous sommes proche de l'entrée du ponton n° 18, il doit
y avoir 50 numéros. L'environnement semble sympathique, des pélicans
sont présents dans le port...

La marina est vaste, et il y a un champion.... Que demander de plus ?

 

écrit mi janvier 2013



12/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres