LISBONNE FIN......

BONJOUR, enfin plûtot

BOM DIA !!! le matin

BOA TARDE !! Bonne après midi !

BOA NOITE !! Bonsoir !

 

 

 

C'est la fin de l'escale ou du mois au Portugal..... Mois de travaux pour AMAZONE, notre vaillant voilier qui va devoir nous mener d'escales en escales dans des conditions optimums :

 

coque repeinte (antifouling sous l'eau) lustrée au dessus de l'eau

 

lumière en haut du mât ou feux de mouillage

 

une sous barbe posée

 

rail de fargue bâbord réparé, les têtes de vis avaient sauté sous la pression du code 0

 

déblocage de la pompe de cale (problème de filtre encrassé)

 

peinture du tangon

 

installation de la cuve à eaux noires

 

installation nouveau GPS extérieur

 

attaches Bimini recousues

 

antenne wi fi  installée sur le portique à côté des panneaux solaires

 

réparation de la table dans le cockpit


Bref, ce temps de pause était prévu, mais les travaux se sont avérés surtout le nettoyage et pelage des anciennes peintures de la coque ardus, la chaleur rendait la tâche difficile....

Aujourd'hui la page est tournée, et même si comme dans une maison, il y a toujours à faire, nous partons, surtout le capitaine confiant, nous verrons au fil des escales …

Les travaux sont finis depuis plus d'une semaine presque dix jours, mais Nadine, est en ce moment, notre compagne météorologique. Nadine, c'est le nom de la dépression,  elle est située sur les Açores mais joue, avec l'anticyclone.Elle est imprévisible, tournant dessus, dessous, à droite, à gauche sans jamais se détacher des Açores. Il faut attendre son bon vouloir, qu'elle laisse place à l'anticyclone qui nous donnera des vents favorables et un temps convenable.

Mais il y a mieux, Cloclo ou Clothilde, elle devait nous rejoindre à Madère. Elle a géré son temps au mieux, et toujours à cause de Nadine, dans l'incapacité de donner une date exacte pour notre arrivée sur l'île, et devant son empressement, empressement dû à l'achat d'un billet pour le vol, Nantes – Madère à un prix convenable,le capitaine a préféré, attendre.... suivant jour après jour la météo...et Nadine. Vous l'avez deviné, CLOCLO est la quatrième équipière.... peu ou pas d'expériences en navigation mais une volonté d'enfer pour accompagner son « homme » hors des sentiers battus …. HEU ! Sur la mer..... Elle arrive dimanche 30 septembre à 15 H. 

Il va falloir composer à quatre, en respectant chacun....La difficulté est de ne pas devenir pour chacun d'ailleurs d'entre nous trop envahissant dans ce lieu limité face aux autres. Mais il y a aussi la parole pour exprimer les désagréments ou les plaisirs.

Cette escale technique, nous a permis de découvrir d'autres couples de navigateurs et de découvrir l'esprit des voyageurs hauturiers, surtout le couple Christophe, Marie Diane. Christophe est intarissable sur son expérience et Marie Diane est une « partageuse », m'emmenant au marché, faire les courses , me faisant part de son expérience. Ils ont loué une voiture. J'avoue que c'est une attitude qui m'étonne dans notre monde matérialiste....Mais elle le dit, nous ne sommes plus sur terre et l’entraide entre marins est une donnée essentielle de cette nouvelle vie .  Quand je la remercie.....Son petit mot,  c'est de rien....Mais j'ai conscience de la valeur de cet échange riche d'expériences passées. Depuis quatre ans, ils naviguent.  Christophe est un homme de mer, son expérience date depuis sa jeunesse,  un baroudeur des mers..

Ils nous ont d'ailleurs conviés comme un certain nombre d'autres couples anglais, suédois, un jeune couple portugais, un australien,  à visionner  un diaporama autour d'un repas dans un restaurant de SEIXAL, diaporama de  leur voyage en antartique....

Le dénominateur commun ou les dénominateurs communs à l'ensemble de ces personnes est ou son leurs présences sur le terre plein du chantier (les bateaux sont à sec)   la mer, la langue de partage l'anglais.  Ils y avaient aussi des navigateurs portugais forts sympathiques qui se sont trouvés assis à coté de Jean Francois, et ont conversé en français. Ces personnes étaient des frères de la Cote, confrérie de marins hauturiers.

Je n'oublie pas le chantier naval, qui est un lieu avec une atmosphère sympatique même s'il est isolé, ou les ouvriers tout comme les responsables savent vous faire un signe de la main quand ils vous aperçoivent. Le bémol est peut-être à porter au niveau de l'hygiène des toilettes et douches, ainsi que à l'usage de la wifi limité aux horaires de bureau. 

 

Bref comme me l'a fait pensé GWENDAL, le fiston, ce midi, lors d'une communication par mail, nous nous sommes envoyés en l'air mdr, je veux dire nous étions en l'air depuis un mois... Il faut que ça change,demain à l'eau ou sur l'eau.....C'est quand même  la fonction du bateau....

 

Alors prochain courrier, ou nouvelle à MADERE.....

 

16H 50  jeudi 27 septembre 2012 SEIXAL           



27/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres