LE CALME après la panique

Le weekend end a été long... pour Jean François

 

 

Attendre le passage de l'expert et si...........S'il se
passait quelque chose

 

Lundi matin 19 mars 2012, après une mauvaise nuit, un départ
à l'aube pour vérifier s'il n'y avait rien d'anormal, s'il ne manquait pas un
collier sur un tuyau....Inspection sous contrôle, deuxième examen d'entrée pour
assurer le bateau sur l'eau....

L'expert est un homme la quarantaine, compétent. Il fait le
tour des points évoqués par l'assurance, qui a pris les remarques signalées par
l'expert de la visite d'achat à la lettr...remarques devant être portées en
arguments normalement pour négocier le bateau... il s'agit bien de l’ avis d’un
expert qui a permis et permet d'orienter les travaux à faire à plus ou moins
brèves échéances sur le bateau, celui-ci étant navigable et acheter à flot...
le nouvel expert constate l'exactitude des travaux effectués, se  dit surpris de la demande de l'assureur,
confirme qu'il s'agit d'une belle unité....

Attendre....

 

 Les écrits de l'expert qui a pris des photos de chaque élément changé sur le bateau
(passes coques, tuyau gaz etc....) ainsi que les factures répertoriées une par
une pour cette visite.

 

Le mardi soir, l'expert envoie son compte rendu  appelé « attestation de visite »
qui doit être faxé à la compagnie d'assurance...

 

La facture est « salée » si l'on peut dire car elle s'ajoute à  celle de l'assurance.....

Bingo

Intervention à nos frais forcément, honoraires de déplacement
etc....La note grimpe ainsi autour de 600 €.

Jean François et moi-même avons beaucoup de mal à digérer
cette façon de faire.... qui nous apparaît incompréhensible.... Entre envoi
d'un devis pour navigation d'une certaine valeur de cotisation pour l'année, un
document de l'assurance qui porte sans le souligner spécialement que le bateau
est assuré sur le terre-plein. Le montant de l'assurance ne change pas. La
lecture  du contrat faite  dans l'urgence et la confiance sur les
propositions du devis par le courtier, l'envoi du chèque pour le paiement....

 

Être vigilant doit devenir une seconde
                                                       nature..................

 

LA LECON

 

 Nous comprenons un peu tard  qu’il faudrait faire deux expertises….

Une sur le fond afin de passer tous les défauts sous crible, l’expert
reste quatre à cinq heures sur le bateau voire plus pour l’achat du bateau mais
surtout avant de signer quoique ce soit si l’on veut négocier….le dit bateau

Une deuxième expertise de complaisance avec un expert de petite réputation qui

donne un avis très général sur le bateau en une heure tout est vérifié…

Nous avons le souvenir d’une expertise très positive fournie par le vendeur d’un bateau

qui nous plaisait. Le bateau nous convenait  mais après passage de notre expert celui-ci
constatait que le bateau pouvait bien être un bateau cycloné…. Nous avons fait
machine arrière…

 

 

L'attestation d'assurance arrive :       
 -je ne peux m'empêcher de lire le document deregarder les dates de validité

assurance et le contrat qui stipule tous risques depuis le …..............

 

Nous ne pouvons rien faire constater, être surpris....

 

 POT DE TERRE CONTRE POT DE FER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
 

 
 


 



01/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres